• "Les cosmétiques coréens ne sont pas cleans et usent du green washing"

    Je ne suis plus très active sur la blogosphère par manque de temps mais je continue de fureter et lire ce qui s’y passe notamment sur les cosmétiques asiatiques. Je n’ai jamais aimé être « in » (entendre : « être à la mode »), donc comprenez ma douleur de voir la niche sur laquelle j’évolue devenir « à la mode ». Même si je suis très contente de cette reconnaissance envers le savoir-faire coréen en termes de cosmétiques, je suis également fâchée des raccourcis faciles qui peuvent être fait sur la blogosphère ou dans les journaux. Raccourcis découlant de la récente popularité de ces derniers et du besoin des gens d’écrire vite sur le sujet pour rester dans la course des blogs/journaux tendances.

     

    "Les cosmétiques coréens ne sont pas cleans et usent du green washing"
    Bref, je suis fatiguée...

     

    Ce billet ne va donc pas être jovial ou amicale, mais plutôt un recadrage qui me tient à cœur. Ici, il s’appliquera aux cosmétiques coréens mais vous pourrez certainement transposer mes dires sur d’autres situations.

     

    "Les cosmétiques coréens ne sont pas cleans et ils font dans le green washing"

     

    « Les cosmétiques coréens ne sont pas cleans »

     

    Je crois que cette phrase est celle que j’entends le plus et qui me mets le plus en rogne. Avez-vous perdu votre intelligence au détour d’un ctrl+tab en changeant d’onglet dans votre navigateur ?

    Par « cosmétiques coréens », vous sous-entendez que toutes les marques coréennes usent de la pétrochimie et de composants jugés non cleans pour vos compositions. N’est-ce pas stupide ? La Corée possède, comme beaucoup de pays, des marques low-cost (compo très bofs), des marques « tous publics » (compo variables), des marques de luxes (compo variables), des marques naturelles et des marques bio.

    Quand on creuse un peu, ces personnes qui critiquent l’aspect "non clean" des produits coréens, citent en exemple des marques comme Etude House, Holika Holika, Innisfree… Vous rendez-vous compte que les marques citées sont des équivalents de nos marques de supermarché (l’Oréal, Rimmel, Maybeline, Nivéa…) ou encore de The body shop, Yves Rocher, Kiko et de nos parapharmacie ... ?

    Est-ce qu’en France vous aller comparer un produit de type Benefit ou Bobbi Brown trouvé chez Sephora avec un produit trouvé en Biocoop (ou tout autre magasin bio) ? NON. Tout simplement parce que ce n’est pas le même produit et le même marché ! Alors pourquoi le faites-vous avec les produits coréens ?!

    Ceux et celles qui souhaitent utiliser des produits cleans en France, le peuvent également en Corée. Je vous renvoie vers l’article de Beauté de Porcelaine qui nous présente quelques marques naturelles et bio labellisées.

     

    "Les cosmétiques coréens ne sont pas cleans et ils font dans le green washing"

     

    « Ils utilisent beaucoup le green washing »

     

    Ça c’est un fait. Les produits « naturels » commencent à avoir la cote depuis quelques temps en Corée du Sud, tout comme chez nous en France.

    Alors pourquoi je réagis si c'est une vérité ?

    Tout simplement parce que lorsque l’on parle cosmétiques coréens, il y a toujours une âme charitable pour nous sortir : « Méfiez-vous d’innisfree, c’est une marque basée sur le green washing ! », « Le gel d’Aloe vera de Nature republic, c’est purement du green washing ! Il n’y a rien de naturel dans ce produit qui plus est cher comparé à de l’aloe vera pur achetée au litre ! ». Bref, des gens qui veulent surement bien faire mais qui, à mon avis, ont oublié le sens réel du mot « green washing ».

     

    Je vous remets donc une définition :

    Le green washing, ou en français l’éco blanchiment, consiste pour une entreprise à orienter ses actions marketing et sa communication vers un positionnement écologique. C’est le fait souvent, de grandes multinationales qui de par leurs activités polluent excessivement la nature et l’environnement. Alors pour redorer leur image de marque, ces entreprises dépensent dans la communication pour « blanchir » leur image, c’est pourquoi on parle de green washing.

    Définition du Greenwashing de l'ADEME

     

    Si vous avez bien lu la définition ci-dessus, vous comprenez donc qu’accuser une marque de faire du green washing juste en se basant sur des visuels de produit est un peu simplet, non ?

    On parle donc de green washing, dans le cas où les entreprises ne sont pas blanches comme neige et ont du linge sale à laver… Pouvez-vous donc parler de green washing aussi facilement sans connaitre réellement la marque qui est derrière ? Surtout que ces personnes qui crient au scandale, sont les premières mal informées puisqu’elles estiment que de toute façon vu que c’est du chinois, c’est incompréhensible et donc il est impossible de savoir ce qui est réellement dit ou fait par la marque…

     

    Donc si je résume votre façon de procéder :

    1. C’est du chinois j’y comprends rien
    2. Du coup, puisque je n’y comprends rien, forcément, les sociétés coréennes sont de grandes méchantes qui profitent de mon ignorance
    3. J’ai scruté les compositions, j’y ai trouvé des composants non toléré dans les compos cleans = donc toutes celles ayant utilisé un packaging vert et des feuilles sur l’emballage font du green washing
    4. Je m’empresse d’aller écrire ces sottises sur mon blog ou en commentaire en clamant haut et fort que les produits coréens font du green washing, sans m’être au préalable renseigné sur la marque et son positionnement.
    5. De toute façon je ne peux pas me renseigner, je ne parle pas coréen = cf. 1. ET LE CYCLE RECOMMENCE !

     

    Alors oui, dans le green washing, il y a aussi la notion « d’induire en erreur le consommateur » qui est à prendre en compte. Mais un produit étiqueté « 92% d’origine naturelle » ne veut pas dire 100% et encore moins bio. Une feuille d’Aloe vera sur un packaging ne veut pas dire, feuille pressée à froid dans un bocal et vendue en l’état !

    Il y a des marques coréennes qui font du green washing, d’autres qui en sont très proches. Mais faut-il pour autant toutes les mettre dans le même panier ? Faut-il crier au scandale ? Ne peut-on pas simplement informer nos lecteurs et lectrices, nous qui sommes des passionné(e)s évoluant dans cet univers ? Un simple « cette marque utilise un grand nombre de produits naturels mais n’est pas bio », n’est-il pas suffisant plutôt que de crier au roulage dans la farine ?

    Nos marques françaises et marques américaines (ou tout autre nationalité) ne surfent-elles pas aussi sur les tendances "green" et "clean" ?

    Les shampoings « sans sillicones » tellement à la mode mais bourrés de quats, on en parle ? Les crèmes « sans parabènes » mais qui contiennent du phenoxyethanol, c’est différent peut être ?

    Personnellement, je ne comprendrai jamais ceux ou celles qui critiquent des marques mignonnes à souhait comme Etude House ou bien des marques qui tentent de faire des efforts comme Innisfree mais qui se ventent d'avoir X rouges à lèvres MAC ou le dernier shampoing Timotei...

     


     

    "Les cosmétiques coréens ne sont pas cleans et ils font dans le green washing"

     

    S’il vous plait, informez-vous. Je dis toujours que l’on peut se permettre de condamner seulement lorsque l’on est irréprochable… Et malheureusement, nous ne le sommes pas.

    Les plus passionnées d’entre nous tiennent des blogs, justement pour vous informer de leurs découvertes et de leur compréhension d’un univers. Avant de porter un jugement, écoutez plusieurs témoignages, testez vous-même et ensuite faites-vous un avis. Qu’il soit positif ou négatif, il aura la mérite d’être un peu plus argumenté et informer que ce que vous déblattez à l’heure actuelle !

    (Je suis également curieuse de lire les inepties que vous-même rencontrez  ;))

    "Les cosmétiques coréens ne sont pas cleans et usent du green washing"

     

    « The Saem global eco Red LipstickCes produits que je n'aurais pas dû acheter... »

    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 30 Septembre 2015 à 19:13

    Merci beaucoup pour ton article ! Je vais partager car c'est vrai qu'on a tendance à crier sur ce qui est nouveau (surtout asiatique) et dès qu'on trouve un truc à redire à mettre tout dans le même panier... Je trouve ça dommage mais je crois que ça ne va faire que s'accentuer car on a tendance à beaucoup parler des cosmétiques asiatiques, j'espère que le consommateur ne sera pas si dupe !

      • Jeudi 1er Octobre 2015 à 11:02

        Merci pour ton partage ! Je suis d'accord avec toi, le phénomène ne va pas diminuer de si tôt. C'est pour ça qu'il faut qu'on continue nos blogs pour qu'il y ait un minimum d'informations sur internet :)

    2
    Mercredi 30 Septembre 2015 à 19:23

    Nickel rien à redire comme d'hab !! Comme quoi tu n'as pas besoin de sortir ta plume trop souvent avec un billet comme celui ci qui en plus tombe à pic tongue Biz

      • Jeudi 1er Octobre 2015 à 11:04

        Merci ♥ J'aimerais quand même écrire un peu plus, mais il faudrait des journées de plus de 30h XD Bisous

    3
    Enilda
    Jeudi 1er Octobre 2015 à 20:03

    Article au top !

    Comparons ce qui est comparable ! On a tendance à parler des "cosmétiques coréens" comme un ensemble uniforme, presque une seule et même marque: "Le produit coréen". Nope. Il y a autant de marques, de gammes de prix, et de compos plus ou moins crados que partout ailleurs.

    C'est un peu comme la mode de critiquer automatiquement tout ce qui vient de Chine. Tout ce qui est produit en Chine n'est pas systématiquement de la pacotille, crade et sans valeur.

    C'est un fait: dans notre société, l'Asie fait PEUR. Tout ce qui provient d'Asie, l'autre bout du monde, qu'on connait pas trop, mais juste assez pour flipper quand on voit la démesure et le développement ultra rapide (souvent présenté comme instable et anarchique).

    Alors que nous, on a des marques tellement plus clean. Olalala, les soins l'Oréal, c'est presque directement le fruit pressé dans la bouteille hein, pas comme ces barbares de chinois qui s'étalent directement du pétrole sur la face. OK. J'exagère. Mais à peine. Des fois, le discours en est pas très loin. Les gens voient l'Asie comme une industrie cosmétique sans foi ni loi où les géants industriels dans leurs forteresses d'acier font la popote la plus crados possible à nous refourguer dans des tubes pour nous intoxiquer. Stop.

      • Vendredi 2 Octobre 2015 à 09:27

        Ah oui tiens, la comparaison avec la Chine est très intéressante ! Comme tu le dis c'est exactement la même chose ! Tout ce qui est chinois c'est du toc, alors que nos voitures françaises sont faites en Chine XD Les médias y sont pour beaucoup dans cette dévalorisation de l'Asie... Même si cela tend à changer un peu pour la Corée présenté comme une industrie montante...

    4
    Lundi 5 Octobre 2015 à 23:14

    Merci beaucoup pour ton article qui remet les pendules à l'heure.

     Je pense que tout ça changera bientôt grâce à des articles comme les tiens, et des blogs comme ceux de Kinoko, les beautés testent etc..

    Je suis persuadée que les consommateurs ne se trompent pas et savent faire la part des choses-

    Merci encore

     

      • Mardi 6 Octobre 2015 à 16:09

        Merci à toi d'avoir pris le temps de me lire ! Le problème c'est que ce ne sont pas que des petits blogs isolés qui véhiculent ce genre d'idées malsaines, mais des blogs pas mal suivis... Mais j'espère, comme tu le dis, que les mentalités vont changer.

    5
    Mardi 6 Octobre 2015 à 14:50
    Mango Beauty Tips

    PTDR ! Je suis sure qu'on a réagit au même article d'une blogueuse et son titre à peine mégalo "Que faut-il penser des cosmétiques coréens ?" 

    J'avais pas pu m'empêcher de lui répondre à peu près ce que tu viens de dire sous son propre post parce que franchement... Bref, tout est dit. :p 

      • Mardi 6 Octobre 2015 à 16:12

        Il y a des chances ^^". Sur ce genre de thématique, je ne me bats pas en direct avec les pro bio (ou tout autre pro-qqchose), car la discussion est souvent impossible... Je n'ai rien contre le bio et je ne suis pas forcément pour l'industrie lourde mais ça m'enerve de voir des articles bourrés d'idées fausses et hyper généralistes...

        En tout cas je suis contente de voir que je ne suis pas la seule à être chiffonnée par ces articles bidons ^^

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :